Archives quotidiennes : 5 juin 2022

La visite du château de Lichtenberg racontée par les CE1/CE2 et les CP/CE1

Vues : 56

Jeudi 5 mai, les classes de CP/CE1 et CE1/CE2 sont allées visiter le château de Lichtenberg. Elles ont été accueillies par Gaëlle Messang, animatrice dans ce château qui leur a fait découvrir le château et quelques uns de ses mystères à travers un jeu de piste, une visite guidée et un atelier sur les objets de la vie courante au moyen-âge et quelques histoires passionnantes.

Le jeu de piste

Pour découvrir le château, nous avons participé à un jeu de piste pour résoudre un mystère. Nous étions groupés par équipes, une dirigée par Nadia Brahem, une autre par Didier Adolff et une troisième par maîtresse Hélène Daul. Chaque élève avait un livret dans lequel il y avait 6 missions. Chacune nous a permit de découvrir une partie du château. Un trésor était caché. Nous l’avons trouvé avec l’aide de Gaspard le lézard. Le trésor était une phrase à compléter : “La connaissance est le plus beau des trésors.” Cette phrase était cachée dans un coffre en bois dans la casemate. Nous avons mis deux heures trente à résoudre ce mystère. Julia, Salem, Ona, Bastien, Enzo

La visite-guidée du château

Gaëlle nous a expliqué que ce château était très vieux et qu’il appartenait à une famille très puissante qui possédait beaucoup de châteaux comme celui-ci. C’était la famille des Hanau-Lichtenberg.

Le château fort du Lichtenberg et ses défenses

Le château a été construit sur une colline de grès qui faisait partie du Saint Empire Germanique. Il a plus de 800 ans. C’est un château fort avec des meurtrières, des canonnières, des mâchicoulis, entouré par un fossé sec dans lequel il y avait des piquets pointus. Pour entrer, il fallait passer une première porte avec une herse, un tunnel courbe puis une deuxième herse. Un chemin de ronde et un très haut donjon permettait de voir approcher les assaillants.

Une meurtrière est une fente verticale avec un angle en forme de triangle pour empêcher l’ennemi de tirer à l’intérieur.

La canonnière est un trou pour le canon.

Le mâchicoulis est un trou par lequel on pouvait lancer de l’eau bouillante, du crottin, des pierres, tout ce qui pouvait gêner la progression des ennemis. Agathe, Louis, Léo, Colin, Lucia, André

Le château était aussi bien défendu grâce aux herses (grilles) et aux grandes portes en bois très lourdes qu’il possédait à l’entrée du château.

L’habitation du seigneur

Comment reconnait-on la maison du seigneur? On la reconnait grâce aux grandes fenêtres et aux fenêtres rondes qui étaient munies de vitraux. Elle possède un balcon sans mâchicoulis. Il y a des gravures qui décorent la façade. Il n’y avait pas de système de défense sur le bâtiment où habitait le seigneur. Sa maison était jolie. Sonia, Jade, Charlotte, Matthias, Alix

Au château il y a aussi une chapelle pour que le Seigneur et sa famille puissent prier. Ils priaient beaucoup au Moyen Âge.

La légende des frères ennemis

Il était une fois deux frères amoureux de la même fille. L’un des deux essaya de faire mourir l’autre de soif. Il enferma son frère qui n’avait qu’un peu de pain chaque jour mais comme les murs étaient en grès, il pouvait boire en léchant les murs. Quand son frère le découvrit, il l’enferma dans un cachot sec où le prisonnier mourut. Le premier frère s’en voulut tant qu’il se lança dans le vide entraînant avec lui le chapelain. Dans l’une des salles de la tour, on voit des têtes sculptées qui rappellent cette histoire. Louisa, Eline, Anna, Nathan, Timéo.

Les casemates

Les casemates sont creusées sous terre. C’était d’anciennes caves où on gardait la nourriture et le vin. Elles ont aussi servi pour stocker la poudre à canon. Pendant la deuxième guerre mondiale, les habitants de Lichtenberg se sont réfugiés dans les casemates quand le village était bombardé. Louise, Aimie, Léandro, Maïna et Louis

L’atelier des objets du quotidien

Gaëlle nous a présenté des objets et fragments d’objets qui ont été retrouvés au château pendant les fouilles. Nous avons essayé de deviner en quelle matière ils étaient fabriqué et à quoi ils avaient servi à l’époque des Seigneurs de Hanau-Lichtenberg. Il y avait des pots et des cruches en terre cuite, des pièces de jeux de sociétés, des morceaux d’un poêle en faïence, un boulet de canon en pierre taillée, des clous en métal etc…